Christine de Pisan

Christine de Pisan

jeudi 4 novembre 2010

Un jeune matraque "gratuitement" une femme d'âge mûr

Une femme d'âge mur, "blanche", est matraquée sur la tête par un jeune "noir" lors du pillage par une bande de jeunes d'un tabac à Lyon lors des manifestations contre la réforme des retraites.

Comment un jeune garçon peut il, au lieu d'avoir appris :
- qu'un garçon ne frappe pas une fille
- qu'un jeune doit aider les personnes âgées,
en arriver à agir en frappant une femme plus âgée ?

Doit on croire que le fait qu'elle soit française et lui d'origine africaine, suffit à ses yeux à justifier son geste ? Voici la vidéo, dont la mise en scène finale est sans doute criticable ( la musique de la série "les Envahisseurs", rappellant l'idée de gens hostiles et non reconnaissable, rappelle de façon odieuse la propagande anti-juive d'avant guerre, qui mettait l'accent sur le fait que les juifs étaient un risque parce qu'on ne les distinguait pas facilement des autres dans la population, il rappelle aussi bien plus anciennement, le signe distinctif que le code d'omar obligeait les juifs à porter ...), mais qui a l'utilité de montrer la scène au ralenti, et par là de montrer l'aspect absolument volontaire, ciblé et extrêmement violent de ce geste, qui peut provoquer une hémoragie mortelle.

Le commentaire de Riposte laique est tout à fait pertinent : http://www.ripostelaique.com/ "Cette montée de l’islam, que rien ne paraît capable d’arrêter si le scenario actuel se poursuivait, s’accompagne, sur le territoire national, de la progression d’agressions violentes, gratuites, haineuses, contre tout ce qui ressemble à un Français d’origine européenne. Cette vidéo, de 1’30", elle aussi résume tout. On y voit des jeunes issus de la diversité, en pleins événements lyonnais, piller, en bande, un bureau de tabac. Cette scène, déjà insupportable, s’aggrave par une agression particulièrement sordide d’une jeune racaille, qui balance un grand coup de pied en saut chassé à une vieille dame qui a le malheur de passer par là au mauvais moment. http://www.youtube.com/watch ?v=R-nm354JiFU Cette scène, insupportable, pose deux questions. Ces petites frappes auraient-elles dévalisé de la sorte un magasin halal ? Cette petite crapule aurait-elle frappé de la sorte une femme du même âge, revêtue d’un voile ? Bien sûr que non ! Imaginons qu’un commando de blonds aux yeux bleux aient eu la même attitude raciste. On aurait immédiatement les hordes de l’antiracisme sur les lieux, cela ferait la une de tous les médias qui, à l’unisson, clameraient que c’est la faute du débat sur l’identité nationale, et qu’un mauvais climat, "rappelant les heures les plus sombres de notre Histoire", envahit la France. On en appellerait à la République, et tout et tout... Là, rien ! Accablant !"

La police va -t-elle rechercher ce jeune, manifestement coupable d'agression, peut-être agravée par un motif raciste ?



Code Pénal Article 132-76
Modifié par Loi n°2004-204 du 9 mars 2004 - art. 12 JORF 10 mars 2004
Modifié par Loi n°2004-204 du 9 mars 2004 - art. 38 JORF 10 mars 2004
"Dans les cas prévus par la loi, les peines encourues pour un crime ou un délit sont aggravées lorsque l'infraction est commise à raison de l'appartenance ou de la non-appartenance, vraie ou supposée, de la victime à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée.
La circonstance aggravante définie au premier alinéa est constituée lorsque l'infraction est précédée, accompagnée ou suivie de propos, écrits, images, objets ou actes de toute nature portant atteinte à l'honneur ou à la considération de la victime ou d'un groupe de personnes dont fait partie la victime à raison de leur appartenance ou de leur non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée."



video


Rappelons aussi cette agression à Bobigny :
même question : cet homme se permettrait il une telle agression envers une femme noire et en rigolerait il autant ?

"“BBR Négeu“ , originaire de Bamako (Mali) et résidant à Bobigny (93), agresse avec ses amis une adolescente blanche qui refuse de donner son numéro de portable, elle se fait frapper par deux “jeunes” de la bande… Vidéo postée sur Facebook, par BBR Négeu La scène se déroule sur l’espace entre le centre commercial Bobigny 2 et l’esplanade de la préfecture à Bobigny, près du métro et du tramway."


video


Alors, mesdames et messieurs les défenseurs, promoteurs de RAP incitant à la violence machiste, sexiste, les sociologues et intellos incitant à la revanche sur les colons, ne vous sentez vous pas un peu responsable de l'esprit de haine et de vengeance que vous diffusez ?!
Si vous aviez enseigné à ces jeunes "prolétaires du monde entier unissez vous", ou autre parole pacifique, outre les éléments de morale de base sur l'attitude envers les femmes et les personnes plus âgées, ces jeunes ne réagiraient en aucun cas de telle façon.